expositions passées

image

Manuel Álvarez Bravo.
Un photographe aux aguets (1902-2002)

Développée durant huit décennies, l’œuvre photographique de Manuel Álvarez Bravo (Mexico, 1902-2002) constitue un jalon essentiel de la culture mexicaine du XXe siècle. À la fois étrange et fascinante, sa photographie a souvent été perçue comme le produit imaginaire d’un pays exotique, ou comme une dérive excentrique de l’avant-garde surréaliste.
L’exposition veut dépasser ces lectures. Sans nier le lien avec le surréalisme ou les clichés liés à la culture mexicaine, cette sélection de 150 images vise à mettre en lumière un ensemble spécifique de motifs iconographiques dans le travail de Manuel Álvarez Bravo : les reflets et trompe-l’oeil de la grande métropole ; les corps gisants, réduits à de simples masses ; les volumes de tissus laissant entrevoir des fragments de corps ; les décors minimalistes à l’harmonie géométrique ; les objets à signification ambiguë…

Commissaires : Laura González Flores et Gerardo Mosquera

Exposition coproduite par le Jeu de Paume, Paris
et la FUNDACIÓN MAPFRE, Madrid,
avec la collaboration de la Fundación Televisa, México,
et le soutien de l’Instituto Cultural de México, Paris,
et de l’Institut français d’Amérique Latine, Mexico.
.


En partenariat avec A Nous, De l'air, LCI, Stiletto, Fip.
Remerciements à La Maison de l'Amérique Latine.

> Achetez vos billets en ligne

La buena fama durmiendo
(La Bonne Renommée endormie) / 1938
Manuel Álvarez Bravo
Épreuve gélatino-argentique tardive.
Collection Colette Urbajtel /
Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.
© Colette Urbajtel /
Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.